Un an déjà…

Il y a un an, Paul Natali nous quittait à l’âge de 86 ans. Il n’y a pas un jour sans que nous pensions à lui. Travailleur acharné, il aura veillé à équiper notre territoire intercommunal de tous les outils et les aménagements nécessaires à l’épanouissement du cadre de vie de ses habitants. En cette journée anniversaire de deuil, la Communauté des Communes de Marana-Golo, son président, son conseil communautaire et ses personnels ont une profonde pensée pour Paul Natali. Le temps passe mais la pensée demeure.

Il y a un an, Paul Natali nous quittait à l’âge de 86 ans. Il n’y a pas un jour sans que nous pensions à lui. Travailleur acharné, il aura veillé à équiper notre territoire intercommunal de tous les outils et les aménagements nécessaires à l’épanouissement du cadre de vie de ses habitants.  En cette journée anniversaire de deuil, la Communauté des Communes de Marana-Golo, son président, son conseil communautaire et ses personnels ont une profonde pensée pour Paul Natali. Le temps passe mais la pensée demeure.

Un an déjà…

Il y a un an, Paul Natali nous quittait à l’âge de 86 ans. Il n’y a pas un jour sans que nous pensions à lui. Travailleur acharné, il aura veillé à équiper notre territoire intercommunal de tous les outils et les aménagements nécessaires à l’épanouissement du cadre de vie de ses habitants. En cette journée anniversaire de deuil, la Communauté des Communes de Marana-Golo, son président, son conseil communautaire et ses personnels ont une profonde pensée pour Paul Natali. Le temps passe mais la pensée demeure.

Il y a un an, Paul Natali nous quittait à l’âge de 86 ans. Il n’y a pas un jour sans que nous pensions à lui. Travailleur acharné, il aura veillé à équiper notre territoire intercommunal de tous les outils et les aménagements nécessaires à l’épanouissement du cadre de vie de ses habitants.  En cette journée anniversaire de deuil, la Communauté des Communes de Marana-Golo, son président, son conseil communautaire et ses personnels ont une profonde pensée pour Paul Natali. Le temps passe mais la pensée demeure.