Les grandes dates de l’Intercommunalité

Nous contacter

Services en 1 clic

La Chronologie

1949

Création du SIVOM

C’est en 1949 que le Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple (SIVOM) de la Marana est créé par le biais de la volonté des élus des communes de Furiani, Biguglia, Borgo, Lucciana, Vignale, Olmu et Monte, désireux de créer un véritable espace de solidarités. Le SIVOM avait pour objectif à son lancement de garantir la protection et la distribution de la ressource en eau, d’assainir les eaux usées et de veiller à la sauvegarde des équilibres naturels sur le territoire des six communes. Tout au long de la dernière partie du 20ème Siècle, il a été l’un des acteurs majeurs du développement économique et social de la plaine de la Marana et de son essor.

2012

Nov

Création de la Communauté de Communes

En 2012, l’élaboration du premier schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) a conduit à la fois en la modification profonde des statuts du SIVOM de la Marana avec l’élargissement de son périmètre et l’attribution de nouvelles missions. La commune de Furiani, déjà intégrée dans la Communauté d’Agglomération de Bastia, quitta l’ancien SIVOM qui deviendra de son côté la Communauté des Communes de la Marana-Golo, officialisée par arrêté préfectoral en date du 30 novembre 2012. A cette date, les communes de Campile, Campitellu, Scolca, Crocicchia, Ortiporiu, Penta-Acquatella, Volpajola, Lentu, Bigornu et Prunelli di Casacconi incorporaient la nouvelle intercommunalité aux côtés de Biguglia, Borgo, Lucciana, Monte, Olmu et Vignale. Le nouvel ensemble formait ainsi un bassin de vie de plus de 23 000 habitants. Au-delà de l’élargissement de son périmètre, les missions de la nouvelle intercommunalité furent étendues à de nouvelles compétences comme l’aménagement du territoire, le développement économique, la gestion des ordures ménagères ou encore le tourisme.

2014

Oct

Le second schéma départemental de coopération intercommunal

A la suite du second schéma départemental de coopération intercommunal en octobre 2014, le périmètre intercommunal fut porté à 10 communes (Campitellu, Scolca, Lentu, Bigornu, Biguglia, Borgo, Lucciana, Monte, Olmu et Vignale) aux atouts importants : un patrimoine naturel d’exception avec des sites remarquables à préserver comme l’Étang de Biguglia, le Golo, un patrimoine architectural d’une grande richesse, une attractivité économique indéniable, un tourisme à mettre en valeur… Le réseau de compétences de l’intercommunalité de la Marana-Golo est au quotidien mis au service des habitants et de notre territoire.

Découvrir l’intercommunalité

Formulaire en ligne

Votre demande concerne :

Le dépôt sauvage se situe sur quelle commune :

12 + 8 =