La Régie

 

Alimentation en eau potable & Assainissement

Mon espace Eau

Nous contacter

La Production de l’Eau Potable

La distribution de l’eau potable est un enjeu clé du développement. Il s’agit d’assurer quotidiennement la production, la distribution et la gestion de l’eau potable pour les 23 000 habitants du territoire tout en faisant face aux afflux liés à la fréquentation touristique estivale, à la forte économie présentielle et aux consommations industrielles. Le tout dans un cadre de plus en plus rigoureux et imposé par ces problématiques graves que représentent le réchauffement climatique et la sécheresse.

La production de l’eau potable sur le territoire est aujourd’hui assurée par de nombreux captages et forages qui permettent de desservir dans les meilleures conditions plus de 13 000 foyers. La consommation est en constante progression et il s’agit pour la Communauté des Communes de répondre à des besoins de plus de 1,8 millions de m3 par an. Les ressources en eau du territoire proviennent des deux nappes phréatiques de la plaine de la Marana. La première est située à proximité du Golo, la seconde au niveau du Bevinco. Le captage du Golo comprend une dizaine de forages ainsi qu’une dizaine de pompes, celui du Bevinco dénommé notamment captage de Suariccia contient lui trois forages et trois stations de pompage. Dans les villages, des équipements structurants assurent l’alimentation en eau potable.

Mètre-cubes de stockage

Kilomètres de canalisation

Foyers désservis

Mètre-cubes consommés/an

Un prix de l’eau parmi les plus bas de Corse

Le choix des élus de la CC.MG a toujours été de limiter les hausses d’impôts malgré des contraintes de plus nombreuses au fil des ans. La compétence « Eau et Assainissement » a vu son cadre réglementaire depuis plus d’une décennie se renforcer considérablement, imposant ainsi de nouvelles prestations et de nouveaux moyens à mettre en œuvre pour réduire les pertes de rendement sur le réseau de distribution notamment. Comme le veut la loi sur l’eau érigée en 1992, « L’eau paye l’eau ». Sur votre feuille d’imposition, la part dévolue à la consommation d’eau courante servira à financer toutes les opérations relatives à cette compétence (réalisation de réservoirs, remplacement des vieilles canalisations, etc). Une eau effectivement payante car elle est disponible pour chaque foyer, 24h/24h prête à être utilisée et ensuite traitée pour être rendue à son milieu naturel.

La nappe aquifère du Golo garantit par ailleurs une ressource abondante. Cette situation favorable associée à un choix de gestion publique (une régie de service public de l’eau) décidé il y a longtemps, permet à la population intercommunale de bénéficier d’une eau à un prix parmi les plus bas de ceux pratiqués dans les autres territoires insulaires. Notre entité intercommunale parvient ainsi à contenir des augmentations d’impôts que les communes auraient exercés pour assumer elles-mêmes des travaux sur des réseaux nécessitant des investissements très lourds. Un choix stratégique qui a permis à la CC.MG de limiter l’impact de l’augmentation des coûts de production et d’entretien de l’eau.

Des équipements de stockage

La CC.MG gère quotidiennement plus d’une vingtaine de réservoirs répartis sur l’ensemble des dix communes du territoire. Ils sont équipés d’un système technologique permettant de contrôler en permanence les niveaux de volume et d’un système d’alerte pour intervenir dans les plus brefs délais en cas de problème. D’une capacité totale de plus de 10 000 m3, tous les réservoirs de la CC.MG sont entièrement nettoyés et désinfectés au moins une fois par an.

La Garantie de la Distribution

L’eau est la condition essentielle à la vie. Pour assurer la distribution de l’eau potable à ses habitants, la CC.MG dispose d’un réseau de canalisations de plus de 150 kilomètres de long. Le réseau comprend notamment de deux canalisations principales, le long de la route du cordon lagunaire et sur la RT 10. Le choix de l’intercommunalité Marana-Golo est donc de privilégier l’interconnexion des réseaux afin de réduire les risques de coupures.

Une eau pure, analysée & contrôlée

Selon les règles fixées par le Code de la Santé Publique, la qualité de l’eau doit respecter un certain nombre de critères. Il appartient à la CC.MG de prendre toutes les mesures nécessaires pour disposer d’une eau saine et de qualité. Un engagement durable de notre communauté de communes qui s’appuie sur le savoir-faire de son laboratoire d’analyses et de ceux de l’Office Hydraulique de la Corse et de l’ARS.

L’Assainissement des Eaux Usées

 

une priorité majeure pour l’intercommunalité

Gestion & Traitement des eaux usées

Notre intercommunalité est l’un des acteurs essentiels de la protection de l’environnement sur le territoire. Le défi qui est posé chaque jour est celui de la gestion et du traitement des eaux usées. Au fil des ans, le territoire intercommunal s’est structuré dans ce domaine par la réalisation d’infrastructures importantes permettant ainsi un bon traitement de nos eaux usées. Ce traitement est conditionné pour les besoins d’un territoire de 45 000 habitants comprenant la population intercommunale (23 000 habitants) et la fréquentation touristique. La CCMG dispose de plusieurs types de prétraitement et de traitement des eaux usées : le prétraitement qui permet d’éliminer les déchets organiques les plus volumineux, les traitements primaires et physico-chimiques, les traitements biologiques à cultures libres, les boues activées, les procédés biologiques à cultures fixées comme les bio-filtres et les lits bactériens & la mesure des performances de l’épuration. L’assainissement, sur le territoire intercommunal, dispose d’une logistique importante et cruciale dans la lutte contre les pollutions.

Développement & Investissement

Notre réseau d’assainissement actuel est divisé en plusieurs parties. Le cordon lagunaire avec sa station d’épuration qui traite les eaux usées des populations de la Marana (sur les communes de Biguglia, Borgo et Lucciana), Biguglia et Lucciana. L’agglomération de Borgo qui comporte une station d’épuration au Nord et une au Sud. Des unités d’assainissement pour plusieurs villages. L’ensemble du réseau comporte au total plus d’une soixantaine de postes de relevage.
Mais face à l’expansion démographique du territoire, il est devenu impératif pour la CC.MG de doter le territoire des meilleurs équipements en matière d’assainissement. Avec le soutien de l’Agence de l’Eau et de la Collectivité de Corse, plusieurs infrastructures sont régulièrement révisées et modifiées afin de soutenir le boom démographique et ses effets induits. Un programme d’assainissement a été lancé avec nos deux partenaires, doté d’une enveloppe de 21 millions d’euros pour répondre aux nouveaux enjeux de développement du territoire. Il s’agira notamment de moderniser les infrastructures existantes tout en créant une nouvelle station d’épuration qui serait située sur la commune de Lucciana. D’autres pistes sont aujourd’hui à l’étude pour doter certains villages de mini-stations d’épuration.

Stations d'épuration sur le territoire

Postes de relevage sur l'ensemble du réseau

Pour un programme d'assainissement avec l'Agence de l'Eau et la CDC