Sélectionner une page

Focus #5 : Magali Della Vecchia

Dans ce nouvel article en « mode portrait », focus sur notre Responsable de service gestion des déchets et tri sélectif : Mme Magali Della Vecchia…

Retour en images sur la SERD

Dans cet article, revivez en images la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) sur le territoire de Marana Golo…

Focus #2 : Leslie & Julia
Oct 24, 2022

Portrait de Leslie BOKOR, responsable du service des ressources humaines


Quel est votre parcours ?

J’ai commencé par des études environnementales à l’Université de Corse. Après des premières expériences dans le privé et dans le milieu associatif, j’avais repris mes études pour préparer des concours administratifs et j’ai obtenu par la suite celui de l’IRA. J’ai été titularisé en 2016 à la Direction du Travail basée à Bastia. Je m’occupais plus particulièrement d’un dispositif permettant aux publics les plus éloignés de l’emploi de trouver un travail grâce à des structures de l’IAE. Au bout de six ans, j’ai souhaité faire autre chose, m’orienter vers des fonctions supports et la Communauté de Communes recrutait son responsable des ressources humaines, cela correspondait à ma formation puisqu’à l’IRA, on élargit le spectre et les compétences transférables.

Quelles sont vos missions au sein de l’intercommunalité ?

Je suis arrivée il y a trois mois et mon objectif sera d’accompagner la Communauté de Communes dans son développement. L’intercommunalité a de nouvelles compétences, elle répond à des appels à projet et ma mission est de lui faire bénéficier de mon expérience.

Leslie BOKOR - Responsable du service des ressources humaines

Leslie BOKOR – Responsable du service des ressources humaines

Quel est le rôle précis des Ressources humaines ?

Je travaille avec deux autres agents et notre tâche est de nous occuper de la gestion de la paye, de la formation, de la professionnalisation des agents, le dialogue social, le recrutement, l’accompagnement des carrières, l’hygiène et la sécurité des agents.

Des échéances à venir ?

Nous allons préparer les élections professionnelles du 8 décembre. Le CHSCT va disparaitre et fusionne pour donner lieu au CST, le Comité Social et Technique. Il y aura un gros travail de remise à plat des missions, nous venons de recruter la directrice des régies Eau et Assainissement, nous sommes en pleine réorganisation. Nous avons beaucoup de recrutements pour mettre en adéquation cette augmentation des compétences avec les personnels. Un plan de formation sera mis en place et il sera ambitieux car il devra permettre aux agents en poste et aux nouveaux de monter en compétences et tout cela dans un souhait de sécurisation juridique et organisationnelle.


Portrait de Julia Pelliccia, cheffe de projet CRTE


Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Après un IUT à Corte et une école d’ingénieurs en santé à Lille, je suis partie à Mayotte pour un premier poste chez Vinci Constructions où j’étais responsable QSE (Qualité Sécurité Environnement) sur les chantiers. Au bout de trois années, je suis rentrée en Corse pour travailler à la polyclinique de Furiani, en tant que responsable QSE dans le domaine de la santé. J’ai quitté ensuite la polyclinique pour rejoindre le SYVADEC en tant qu’ingénieur hygiène et sécurité spécialisé en ICPE (Installations classées pour la Protection de l’Environnement. En 2017, j’ai quitté le SYVADEC pour l’île Maurice afin de travailler pour l’AFNOR. J’ai ensuite créé ma structure pour faire du consulting QSE pour des grands groupes comme Bouygues ou Total. Je suis rentré en Corse en 2021 pour intégrer la Communauté de Communes afin d’être responsable déchets mais sur la partie dossiers et volet administratif. En janvier dernier, je suis devenue cheffe de projet CRTE.

Julia Pelliccia, cheffe de projet CRTE

Julia Pelliccia, cheffe de projet CRTE

Qu’est-ce que le CRTE ?

Le Contrat de Relance et de Transition Ecologique est un dispositif lancé par l’Etat qui comporte trois grandes thématiques : le développement économique, la transition écologique et la cohésion territoriale. L’idée est de recenser les différents projets à l’échelle des communes et à l’échelle de la Communauté de Communes, d’identifier les besoins en termes de financements qui seraient demandés à l’Etat. Mon rôle est de faire le lien sur ces projets avec les services de l’Etat sachant que chaque commune gère son propre dossier de demande de subvention. Il s’agit aussi d’y intégrer une thématique environnementale et écologique. L’objectif est d’aiguiller les maitres d’ouvrages sur les appels à projets ou les sources de financements possibles  pour ne pas tout financer, par exemple, sur le compte de la DETR.

Le COT ?

C’est un dispositif porté par l’ADEME qui est sur le même périmètre que celui du CRTE : CAB et CCMG. C’est un contrat d’objectif territorial dans lequel on s’engage à faire un diagnostic par rapport à un référentiel sur nos deux collectivités, sur deux thématiques, l’économie circulaire et le plan climat air énergie. A la lecture des premières analyses, nous aurons des objectifs à atteindre chaque année qui nous permettrons d’avoir des enveloppes budgétaires de l’ADEME. C’est un programme qui s’étale sur quatre ans.

Voir tous les articles

Focus #2 : Leslie & Julia
Oct 24, 2022

Voir tous les articles

Focus #5 : Magali Della Vecchia

Dans ce nouvel article en « mode portrait », focus sur notre Responsable de service gestion des déchets et tri sélectif : Mme Magali Della Vecchia…

Retour en images sur la SERD

Dans cet article, revivez en images la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD) sur le territoire de Marana Golo…